Branle-bas général

branle-bas général

EFFROI, subst. masc.
Littér. Saisissement provoqué par une très grande peur. Cri, hurlement d’effroi; glacer, pâlir d’effroi; jeter l’effroi. Tout à coup, au tournant d’une allée, Béatrix éprouva le plus horrible saisissement, cet effroi communicatif que cause la vue d’un reptile et qui glaça Calyste avant qu’il en vît la cause (Balzac, Béatrix,1839-45, p. 229). L’amour lui inspirait toujours de la stupeur, de l’effroi, et même une sorte de répugnance (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 218). Je tremblais d’effroi toutes les fois que, passant par là, mes yeux venaient à rencontrer ceux du sauvage (Éluard, Donner,1939, p. 38).


branle-bas général


branle-bas général

branle-bas général

branle-bas général

branle-bas général

  • 30 septembre 2012
  • Posté par romain

"La propriété c'est le vol" & "la paternité un devoir" & "le commerce un délit"

Creative Commons License